Articles récents

Hygge

  • De diaspora en diaspora : faire sa valise et prendre le large
    Je suis devenue une expat, comme on dit. J’appartiens à une diaspora. Mais à laquelle, justement? La diaspora française, parce que je suis née et j’ai grandi en France, ou la diaspora marocaine parce que je suis d’origine marocaine? En fait, tout dépend de mon lieu de résidence et aussi de la charge émotive que l’appartenance à tel
    Read More
  • Le résistant mascara
    Je la revois encore froncer ses yeux et ses sourcils charbonneux pour regarder au loin passer son troupeau de chèvres et de moutons. Je ne sais pas si c’est parce qu’elle était myope (comme moi), ou parce que le soleil de notre Sahara natal frappait trop fort pour elle. Ma grand-mère paternelle, Moui Lalla, avait ce regard intense de
    Read More
  • Sortir sa pierre d’Alun
    Cet article est une collaboration faite avec le collectif de sorcières Ouitch. Ce texte est un premier d’une série qui raconte les histoires de sorcières marocaines de ma famille. Assise au sol, j’attendais qu’elle passe au-dessus de ma tête le pot d’argile cuite plein de brasiers fumants, censés m’enlever le Mauvais Œil qui
    Read More
  • Le langage universel des perles
    Toutes les fois où je suis partie en voyage, je m’amuse à chercher dans le pays qui m’accueille et que je visite des éléments symboliques et des coutumes qui s’apparentent à ceux de ma culture marocaine. J’aime aller dans des lieux nouveaux et inédits qui peuvent me surprendre par une énergie présente et une ambiance plus que
    Read More
  • Un simple retour aux sources
    De manière viscérale, ma mère sera transportée ailleurs dès qu’elle entendra résonner les trois cordes du guembri, principal instrument utilisé par la musique Gnawa de mon pays d’origine, le Maroc. Aucune raison ne pourra contrôler toute l’énergie qui l’habite à s’abreuver de ce son qui a bercé son
    Read More
  • Vas-tu nous défendre? (pour de vrai)
    J’ai toujours appris à mes enfants à se défendre. Car, je n’ai jamais supporté l’idée qu’elles soient des victimes. Je me souviens de la face de Léo, bébé, quand je lui disais de ne pas se laisser faire quand sa sœur la brassait un peu trop. « Ne te laisse pas faire, défends-toi, n’aies pas peur de le faire ». Elle me
    Read More
Copyrights © Mayasanaa, le blog