Zahara, des bijoux inspirés de l’Afrique du Nord créés à Montréal

J’adore les surprises de la vie. Et je crois foncièrement que si j’ai un coup de cœur instantané sur quelque chose, ça veut dire que ça m’est totalement destiné. Dès que j’ai vu pour la première fois un collier Zahara autour du cou de la secrétaire de l’école de ma fille Léo (oui!), j’ai tout de suite voulu savoir qui était derrière cette création pour lui signifier que je voulais collaborer avec elle! Évidement, notre rencontre s’est faite naturellement, Zahara évolue dans un univers qui est proche du mien, soit celui de marier les symboles forts de l’Afrique du Nord à l’Occident dans lequel on est né et on a grandi.

Fière de son histoire de quête identitaire, Zahara n’a jamais envisagé sa vie sans la création. Pour elle, confectionner des bijoux pour les partager et qu’ils soient aimés l’a fait vibrer par l’intérieur.

D’abord les symboles : des mains de Fatima, l’œil de protection. Mais aussi, les croix berbères et les fibules que les femmes Amazigh utilisent pour attacher leurs vêtements. Ses bijoux sont tous confectionnés avec des pierres semi-précieuses vivantes qui agissent sur l’organisme pour le protéger. Ce sont des pièces uniques, il n’y en a pas deux pareils, puisqu’elle prend le temps de chiner les pièces qui constituent ses colliers une par une.

Pour ma part, j’adore ses colliers où elle mixe les textures, comme ce magnifique collier en corail rouge et en cristal de Swaroski bleu poudre avec la croix Amazigh d’Agadez fabriquée par des artisans algériens de Montréal. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres! Je vous invite à découvrir l’univers de Zahara. Elle est présente sur Facebook à la page Zahara et sur Instagram @zahara_mademoiselle. Toutes les photos de ses créations sont exposées, il suffit de lui envoyer un courriel ou un message et elle rentera en contact avec vous! C’est une belle artisane à encourager, croyez-moi!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyrights © Mayasanaa, un blog par Myriam Laabidi